Comment acheter un disque de stationnement europeen ?

La plupart des regions urbaines résidentielles en France sont marquées par des zones où tout activité de stationnement est strictement proscrite sur une certaine période donnée. Communément appelées «zones bleues» et mises en place par des dirigeants locaux, la zone concernée se reconnaît grâce à l’installation de panneaux de signalisation souvent à 30 munites voire même 2 heures en fonction de la ville. En outre, certaines zones sont limitées d’accès à une duree donnée et redeviennent normales. Dans l’un ou l’autre de ces cas, la norme recommande d’acheter un disque pour signaler un stationnement residentiel.

Que retenir d’un disque de stationnement ?

Qu’il s’agisse d’une zone à la base considérée comme « zone bleues » ou de zones fréquemment restreindre à des heures données et rouvertes en dehors de ces moments, la disposition d’un disque de stationnement est une obligation légale en France en particulier et sur le continent européen en général.

En effet, à l’instar d’un panneau de stationnement, il est destiné à alerter les gouvernements locaux, ainsi que la police sur l’arrivée d’un véhicule à la place de stationnement indiquée sur le disque en question. Indispensable pour tout conducteur de voiture (personnelle ou taxi), ce dernier doit être retiré de la place de parking résidentiel une fois que le chauffeur s’immobilise en ces zones dites « zone bleues ».

Dès que l’heure est correctement inscrite sur les disques, les chauffeurs de voiture sont tenus de le signaler en les disposant en dessous du pare-brise de sorte qu’ils soient clairement aperçus par les autorités lors d’un contrôle de circuit en centre ville dans un pays européen.

Il faut notifier que la durée de stationnement d’un véhicule dans ces zones est généralement de 1h 30. Cette période est d’ailleurs précisée sur le panneau de délimitation et ne doit sous aucun prétexte être excédée. Si vous souhaitez vous renseigner davantage sur ce sujet, vous pouvez rendre sur la page web spécialisée.

Combien coûte un panneau de stationnement

Il existe deux possibilités d’entrée en possession d’un panneau de stationnement. Il s’agit de l’option gratuite et de celle payante. Dans le premier cas, il suffit de se déplacer vers une stations-service située en ville ou un supermarché. Il existe également des plateformes spécialisées dans la fourniture de ce service gratuitement.

En revanche, en faisant le choix de l’obtention des disques de stationnement sous paiement, sachez que les prix varient d’une ville ou d’un pays à l’autre. En effet, pour acheter cet équipement en France par exemple, il faut prévoir environ 4 euros, en l’occurrence si l’achat doit s’effectuer dans un centre automobile en ville.

Le mode de paiement est simple : seulement sa carte de crédit. Il est également possibles de s’en procurer dans un parking gratuit situé dans les stations-service ou dans les mairies. Il existe aussi des sites internet ou page web de référence pour ceux qui désirent acheter leur disque de stationnement sans bouger d’un centime.

L’achat en ligne se fait via la carte bancaire ou de crédit du client. Autre moyen de se procurer ce document, il s’agit de faire un tour dans les locaux d’un concessionnaire automobile. Par ailleurs, plutôt que de le garder à l’intérieur de son véhicule, le chauffeur doit toujours le garder dans la boîte à gants afin de s’en servir dans la zone bleue.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Nos derniers articles